4 étapes pour une campagne emailing réussie

emailing

L’emailing est l’une des stratégies les plus utilisées par les entreprises, que ce soit pour toucher de nouveaux clients ou pour fidéliser les anciens. Cette stratégie est même incontournable pour toute société qui souhaite faire prospérer ses affaires en ligne. Il faut toutefois noter que le dynamisme du monde numérique oblige ses acteurs à faire preuve d’inventivité et d’originalité pour se démarquer. Comment faire alors pour réussir sa campagne numérique. Voici quatre étapes qui peuvent vous guider.

1. Pour commencer : se constituer une liste de contacts

Afin de toucher des prospects, vous devez tout d’abord pouvoir les contacter. Pour cela, il est possible d’utiliser les contacts dont vous disposez déjà et de gagner de nouveaux prospects à chaque transaction. Mais vous pouvez aussi acheter une base de données email auprès d’un spécialiste. Ces bases de données regroupent les adresses mail de personnes consentantes. En clair, vous allez pouvoir contacter des personnes qui souhaitent recevoir vos mails et en apprendre plus sur vos produits ou services. C’est une stratégie plutôt efficace, car elle vous permet de gagner du temps. Plutôt que de chercher chaque prospect par vous-même, vous pouvez toucher un grand nombre de personnes en un temps record. Par ailleurs, en utilisant un annuaire d’adresses email, vous pouvez obtenir une base de données déjà organisée et totalement fonctionnelle.

2. Préparer des mails simples et attrayants

Si la prospection commerciale est réputée pour son efficacité, il faut tout de même qu’elle soit correctement menée pour atteindre les objectifs escomptés. À cet effet, la création d’un emailing doit miser à la fois sur la simplicité et le design. Gardez à l’esprit que les prospects peuvent recevoir des dizaines d’emails marketing chaque jour. Pour se démarquer et retenir l’attention des clients potentiels, il est donc important de travailler sur la présentation de ses propres mails. Certains outils numériques permettent de créer directement des emails promotionnels grâce à un éditeur de campagne. Il est ainsi possible de choisir, parmi plusieurs modèles, l’affichage qui vous convient le plus.

De même, vous pouvez organiser votre mail en l’agençant comme vous le souhaitez. Vous pouvez ajouter par exemple le logo de votre marque, un bouton qui appelle à l’action ou encore des liens qui renvoient vers votre site internet ou vers vos pages sur les réseaux sociaux. En plus de tous ces éléments, n’oubliez pas de soigner la présentation globale, le contenu ainsi que l’objet de votre mail promotionnel.

3. Bien programmer l’envoi des mails promotionnels

Pour réussir sa campagne emailing, il est important de songer à la cible visée. L’envoi des mails ne saurait se faire au hasard si vous souhaitez obtenir un réel retour sur investissement. En fonction des spécificités de votre cible, vous devez donc définir une heure et une date stratégique pour programmer cet envoi. Cela vous permettra de générer plus d’engagement et de transformer de simples prospects en nouveaux clients. Des statistiques démontrent que chez les jeunes adultes et les professionnels, les mails promotionnels reçus le mardi et le jeudi semblent recevoir plus d’attention. De même, les prospects sont plus enclins à les lire entre 10 h et 14 h ces mêmes jours.

Par ailleurs, il est important de tenir compte du secteur d’activité pour programmer la mise en œuvre de votre campagne. Selon les habitudes de travail de votre cible, il ne serait pas judicieux d’envoyer un mail lorsqu’elle est tout bonnement occupée. Même si votre cible n’est pas professionnelle, il est tout aussi important de bien planifier votre stratégie. N’oubliez pas que les prospects sont largement sollicités et vous ne voudriez pas que votre mail se perde dans une masse de messages jamais consultés.

4. Mettre en place une bonne stratégie d’analyse

L’analyse des résultats permettra d’identifier les éventuelles faiblesses et d’ajuster votre démarche afin d’optimiser vos futures campagnes. Pour cela, vous devez faire attention à divers éléments comme le taux d’ouverture, le taux de clic et le taux de désinscription :

  • le taux d’ouverture : il correspond au nombre de mails qui sont consultés par rapport au nombre total envoyé. Pour l’améliorer, vous pouvez mieux présenter l’objet de vos mails afin de retenir l’attention des prospects ;
  • le taux de clic : il s’agit du nombre de liens visités à partir de vos mails. Le design et la présentation globale des mails sont des facteurs qui influencent grandement ce taux ;
  • le taux de désinscription : il correspond au nombre de prospects qui ont résilié leur abonnement à vos mails. Pensez à vérifier votre stratégie de ciblage si ce taux est élevé. Le taux de rebond est aussi un facteur à analyser : il correspond au nombre de mails non délivrés par rapport au nombre total de mails envoyés.

Suite à l’analyse de ces différents facteurs, vous pourrez mettre en place des moyens pour améliorer les performances de vos différentes stratégies. N’hésitez pas à demander au besoin l’accompagnement d’un professionnel. e mail marketing

Réseaux sociaux : comment mettre en place une stratégie de marketing d’influence ?
Créer un site web pour gagner de l’argent