5 questions à se poser avant de créer son agence web

agence web

Le succès du webmarketing ne se dément pas, et pour cause : les entreprises ne peuvent plus se passer d’une solide présence digitale, quelle que soit leur envergure. En créant une agence web, vous vous lancerez donc sur un secteur dynamique et potentiellement rentable. Vous devrez toutefois veiller à vous poser les bonnes questions en amont pour transformer l’essai ! Découvrez 5 pistes de réflexion essentielles pour bien préparer votre projet de création d’agence digitale.

Question n° 1 : connaissez-vous bien votre marché ?

Le marché d’une agence web à Lille n’est pas nécessairement similaire à celui d’une agence digitale toulousaine. Vous devrez donc vous assurer de bien connaître le marché sur lequel vous vous implanterez. Quelles sont les spécificités de votre environnement économique, et quels sont les besoins des professionnels de votre région en matière de digital ? Pour réussir le lancement de votre agence, vous ne pourrez pas vous passer de la réalisation d’une étude de marché complète. Celle-ci orientera ensuite de nombreuses décisions stratégiques, comme les pôles de compétences à développer en priorité. Votre étude de marché vous aidera en outre à mieux connaître vos concurrents, une étape essentielle pour identifier votre propre valeur ajoutée.

Question n° 2 : quelles sont vos compétences actuelles ?

Avant de créer votre agence de marketing digital, il vous faudra faire le point sur vos compétences dans ce secteur. Disposez-vous d’une expérience dans le domaine du référencement naturel, de la création de sites web ou encore du design graphique ? Si vous envisagez de vous lancer à plusieurs, pensez à réaliser un tour de table pour identifier vos compétences actuelles. Ce premier bilan vous permettra de vous faire une idée des prestations que vous pouvez d’ores et déjà proposer à vos clients. Il pourra également vous aider à identifier les formations les plus intéressantes au regard de votre future activité, à moins que vous ne préfériez recruter.

Question n° 3 : comment vous démarquerez-vous de la concurrence ?

Si le secteur du marketing digital et du développement web s’avère particulièrement dynamique, la concurrence qui le caractérise peut aussi constituer un frein important pour les jeunes agences. Vous devrez donc identifier, dès les premières étapes de votre projet de création, votre proposition de valeur unique. Qu’est-ce qui vous différenciera des autres agences tout en constituant un argument de vente imparable aux yeux des prospects ? Cette proposition de valeur pourra se fonder sur une compétence très spécifique, comme la création d’applications mobiles, ou bien sur une spécialisation. Votre agence web pourrait ainsi s’adresser exclusivement aux restaurateurs ou aux agences immobilières de votre région.

Si ce pari peut sembler risqué au premier abord, il ne manquera pas d’être payant si vous orientez correctement votre étude de marché. Pensez enfin à vous renseigner sur les différents critères retenus par les entreprises lorsqu’elles choisissent leur prestataire digital : ces derniers devront apparaître sur le site web de votre agence web sous forme d’arguments commerciaux.

Question n° 4 : quel sera le statut et le mode de gestion de votre agence ?

Que vous choisissiez de vous spécialiser dans la création de sites e-commerce ou dans l’inbound marketing, vous ne pourrez pas échapper aux questions administratives les plus basiques. Dans un premier temps, vous devrez ainsi choisir le statut juridique le plus adapté pour faire immatriculer votre agence web. Si l’entreprise individuelle peut constituer un premier choix intéressant pour se lancer rapidement en solo, vous devrez vous pencher sur des statuts un peu plus contraignants si vous portez le projet à plusieurs. N’hésitez pas à vous rapprocher d’une association spécialisée ou de votre chambre de commerce et d’industrie pour bénéficier des conseils d’un juriste qualifié !

Vous pourrez également contacter un comptable pour faire le point sur vos obligations en matière de gestion et de comptabilité. Enfin, certaines formations pourront vous permettre de prendre en charge l’ensemble des formalités administratives et comptables, de la création de votre entreprise aux déclarations fiscales.

Question n° 5 : avez-vous défini un processus commercial clair ?

La réussite de votre agence digitale ne dépendra pas seulement des compétences de vos développeurs. Au contraire, ce seront plutôt vos qualités commerciales qui feront la différence au cours des premiers mois ! Vous devrez donc préparer votre pitch avec soin pour attirer des prospects, mais pas seulement. Vous devrez également doter votre entreprise d’un site web de grande qualité : celui-ci constituera la vitrine de votre activité. Vous devrez enfin préparer l’ensemble de vos processus professionnels en amont. Rédigez des modèles de contrats ainsi qu’un cahier des charges à remplir pour simplifier vos relations clients. Votre niveau de préparation conditionnera directement la qualité de l’accompagnement que vous proposerez à votre clientèle : ne faites surtout pas l’impasse sur cette étape essentielle.

4 critères pour bien choisir une agence web
L’importance d’un concepteur-rédacteur de sites Web