Réseaux sociaux : comment mettre en place une stratégie de marketing d’influence ?

marketing d'influence

Les réseaux sociaux sont désormais des supports de marketing digital redoutables qui facilitent le développement des marques et augmentent leurs ventes. Les enseignes font désormais appel à un axe novateurs de la communication numérique : le marketing d’influence. Découvrez, dans cet article, comment concevoir une stratégie finement pensée et bénéficier de l’influence des nouvelles célébrités du web.

Les différents types d’influenceurs

Tout d’abord, le marketing d’influence est de faire appel à la force de persuasion d’influenceurs qui bénéficient d’une large base de followers, autrement dit des abonnés Instagram, des followers sur Twitter et des fans sur Facebook. Les marques examinent ce paramètre pour mesurer l’influence de leurs collaborateurs et la mettre au profit de leur stratégie digitale. Ces dernières années, l’influence des réseaux sociaux est telle que ce support, à l’origine divertissant, est aujourd’hui d’une efficacité incontestable pour les enseignes qui souhaitent gagner en visibilité et se faire connaitre auprès de leur cible. Ainsi, pour augmenter sa notoriété, une marque qui emploie une stratégie de marketing d’influence étudie aussi le taux d’engagement de l’influenceur à savoir le niveau d’interaction qu’il a avec sa base d’abonnés. Cela montre que la qualité de la communauté prime sur la quantité. Ces influenceurs sont classés en 3 grandes catégories en tenant compte du critère du volume de leur communauté :

  • Les micro-influenceurs
  • Les macro-influenceurs
  • Les nano-influenceurs

Les marques choisissent parmi ces alternatives en fonction des objectifs de leur campagne marketing : fidéliser leurs clients, convertir une nouvelle audience, conduire du trafic vers le site Internet, etc.

Comment choisir les influenceurs ?

Les premiers influenceurs à qui on peut désormais attribuer ce qualificatif à rétrospection sont les célébrités. Le concept ne date donc pas d’aujourd’hui puisque les marques ont de tout temps fait appel à la notoriété des stars du cinéma et de la chanson pour influencer en masse des millions de personnes. Le même principe s’applique désormais aux stars du web dont le rôle augmenter la notoriété de la marque n’est plus à prouver. Voici alors comment ces enseignes sélectionnent leurs collaborateurs dans le cadre d’une campagne de marketing d’influence :

Les macro-influenceurs

Ces influenceurs rassemblent des centaines de milliers voire des millions de followers Instagram, Facebook et sur bien d’autres réseaux sociaux. Seules les marques disposant d’un gros budget peuvent se permettre une collaboration avec ces célébrités du monde cybernétique. Les entreprises se montrent toutefois exigeantes vis-à-vis d’eux et s’attendent à un retour sur investissement important compte tenu des tarifs exigés par ces influenceurs. Ces derniers sont fort sollicités par les marques qui essaient chacune de bénéficier de cette grande influence et d’une communité qui se compte souvent par millions sur différents réseaux sociaux. Des agences se sont alors spécialisées dans le marketing d’influence en engageant des équipées de social media manager capables d’identifier les bons influenceurs mais aussi de repérer ceux qui emploient des tactiques fallacieuses pour se constituer une fausse communauté.

Les micro-influenceurs

Avec moins d’abonnés que la catégorie précédente, celle-ci n’en est pas moins influente pour autant. Au contraire, ces micro-influenceurs ont l’avantage d’avoir moins de collaborations. Les produits ou services dont les micro-influenceurs font la promotion peuvent atteindre une communauté plus ciblée même si le nombre est moins élevé. Ces influenceurs ont le temps d’interagir avec leurs followers tissant ainsi un rapport d’influence plus efficient. Ils peuvent aussi obtenir des feedbacks sur les produits et convaincre plus facilement d’effectuer un acte d’achat.

Les nano-influenceurs

On les appelle aussi les influenceurs de niche. Ils ont beau avoir quelques milliers de followers, ils rassemblent une communauté qui partage un intérêt spécifique. Il est indispensable qu’un bon community manager fasse appel à ces nano-influenceurs qui viennent compléter une stratégie de marketing finement ficelée.

Atteindre le plus grand nombre possible !

L’un des objectifs majeurs de cette stratégie de content marketing est de toucher un public varié. Voilà pourquoi le marketing d’influence cible des partenaires actifs sur différents réseaux sociaux, ces collaborateurs qui vont publier sur Facebook, Instagram, Twitter, etc. Les marques réussissent ainsi à être présentes sur tous les fronts et à aller chercher des clients potentiels là où ils se trouvent. Voilà pourquoi le secret des campagnes promotionnelle à succès réside sur la multiplication des canaux d’acquisition de trafic en misant sur des actants avec un grand nombre d’abonnés et des influenceurs de niche.

Créer un site web pour gagner de l’argent
Marketing et coaching : comment vendre sa biographie ?